En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

AgroBRC - RARe Ressources agronomiques pour la Recherche

Quatre instances pour piloter l'infrastructure RARe

La cellule de coordination

La cellule de coordination de l’infrastructure est composée :

  • Du coordinateur/de la coordinatrice de l’infrastructure
  • Du/de la responsable opérationnel(le) de l’infrastructure
  • Des animateurs/animatrices des groupes de travail thématiques

La cellule de coordination est chargée :

  • D’assurer le suivi scientifique et administratif de l’infrastructure pour répondre aux demandes de ses tutelles
  • De favoriser, d’initier et de suivre des projets transversaux aux piliers de l’infrastructure
  • De coordonner les projets décidés par le CoPil et conduits pour RARe par différents intervenants, internes ou externes à l’infrastructure, choisis avec l’accord du CoPil
  • D’identifier des objectifs opérationnels, en accord avec les politiques des tutelles en matière de ressources biologiques et selon les recommandations du conseil consultatif scientifique international de l’infrastructure
  • D’évaluer les opportunités d’actions à présenter pour validation au comité de pilotage ou à l’assemblée générale afin d’atteindre les objectifs identifiés
  • De préparer les réunions du comité de pilotage de l’infrastructure
  • De représenter l’infrastructure dans les instances nationales et internationales liées aux ressources biologiques

Le comité de pilotage

Le comité de pilotage de RARe est l’instance décisionnelle de l’infrastructure. Il est constitué :

  • Des membres de la cellule de coordination de l’infrastructure
  • Des animateurs/animatrices des piliers
  • D’experts choisis avec l’accord des tutelles parmi les membres de l’infrastructure, dans différents domaines importants pour RARe (ressources génomiques, ressources tropicales, utilisation des ressources

Le rôle du comité de pilotage de l’infrastructure est :

  • De garantir le suivi du plan d’action annuel en s’assurant :
  • Du respect des objectifs initiaux par rapport aux politiques des tutelles en matière de ressources biologiques
  • De la mise en oeuvre des différentes étapes du plan d’action
  • De son actualisation au cas où certains points nécessiteraient d’être revus, comme le décalage d’une échéance par exemple.
  • De sa diffusion et de la communication autour du plan d’action tant au niveau interne qu’auprès des tutelles des CRB adhérant à l’infrastructure
  • De valider les demandes d’adhésions des CRB à l’infrastructure
  • De susciter des activités inter-piliers, montrant la valeur ajoutée de RARe
  • D’impulser et de pérenniser une dynamique interne au sein des piliers de l’infrastructure
  • De répondre aux questions et demandes d’arbitrage formulées par la cellule de coordination

Le conseil de gouvernance 

Le conseil de gouvernance de RARe est l’instance stratégique de l’infrastructure. Il est constitué :

  • Des membres du comité de pilotage de l’infrastructure
  • Des représentants des tutelles

Le rôle du conseil de gouvernance de l’infrastructure est :

  • De proposer et de valider le plan d’action annuel de l’infrastructure, tant sur le plan technique que par rapport à la politique des tutelles en matière de ressources biologiques
  • De répondre aux questions et demandes d’arbitrage formulées par le comité de pilotage

Le Conseil consultatif scientifique international

Le conseil consultatif scientifique international de l’infrastructure (International Scientific Advisory Board – ISAB) est constitué :

  • De scientifiques issus de divers pays européens, ou non-européens, dont les compétences couvrent les différentes thématiques de l’infrastructure. 
  • Des membres du conseil de gouvernance de l’infrastructure.

Le conseil consultatif scientifique international de l’infrastructure donne des conseils et avis sur :

  • Le rapport annuel d’activité de l’infrastructure
  • Les grandes orientations actuelles et futures de l’infrastructure et la valeur ajoutée des services qu’elle fournit en faveur de l’enseignement supérieur et la recherche, et du lien science-société
  • La mise en visibilité et la valorisation de l’impact de l’infrastructure sur l’enseignement supérieur, la recherche et le lien science société
  • L’évolution prévisionnelle des compétences scientifiques et techniques utiles à la création de valeur par l’infrastructure
  • L’intégration et la reconnaissance de l’infrastructure au sein des réseaux internationaux liés à la gestion des ressources biologiques